Actualité informatique

L’arrivée de Netflix en Belgique, c’est pour septembre !

 
Publié le

Après avoir alimenté de nombreuses rumeurs, la nouvelle est officielle! Le spécialiste américain de la vidéo à la demande Netflix s’implantera dans six nouveaux pays européens dont la Belgique dans le courant du mois de septembre.

Mais qui est ce nouveau venu sur la scène belge et qu’a-t-il à nous offrir?

Un changement favorable

Netflix a vu le jour en 2007 en Californie dans le secteur de la location de DVD via Internet. Sentant son activité sur le déclin, la société décida d’opérer un changement stratégique et de se repositionner dans le secteur de la diffusion à la demande. Changement gagnant puisque 7 ans plus tard, Netflix compte plus de 50 millions de clients répartis dans plus de 40 pays.

Des atouts à faire valoir

Le succès grandissant de Netflix n’est pas anodin. Il a su séduire par la mise en avant de nombreux atouts :

  • un prix attractif (l’abonnement mensuel est annoncé aux alentours des 10 euros pour la Belgique)
  • une disponibilité sur tout support muni d’une connexion (Ordinateurs, TV, tablettes, smartphones…)
  • une qualité de diffusion de raisonnable à excellente selon la connexion
  • un large catalogue de films internationaux, de séries TV
  • la production de leurs propres séries dont l’une des plus connues est House of Cards
  • 8 nouvelles séries à venir pour 2015 dont l’une sera tournée en France, dans la ville de Marseille

Le marché belge inquiété?

netflixBien que l’arrivée de ce nouvel entrant en réjouit plus d’un chez les consommateurs, ce n’est pas forcément le cas chez les opérateurs. En effet, pour Tes-achats par exemple, l’arrivée de Netflix contraidrait les télécoms à revoir leur prix à la baisse. Ce qui en soi, est une bonne chose pour le marché de la concurrence mais également pour le consommateur belge.

Cependant, les différents fournisseurs se défendent en présentant l’Américain comme un complément à leur programmation et non comme un concurrent direct. Car il est vrai que malgré son catalogue étoffé, Netflix met essentiellement à disposition des films datant de plusieurs mois voir de plusieurs années. Ce qui pousserait le consommateur avide de nouveautés à conserver son abonnement actuel et à le compléter par la souscription à Netflix.

Entente cordiale

Bien que la plupart des analystes externes voient ce nouvel entrant comme un concurrent, il n’est pas exclu que certains opérateurs comme Belgacom s’en fassent un allié de choix. Ce cas de figure s’est déjà observé aux États-Unis et en Angleterre où Netflix a su négocier une présence sur les décodeurs de certains télécoms nationaux.

Au final, chacun y trouverait une compensation puisque les opérateurs belges élargiraient leur contenu disponible tandis que Netflix, lui, faciliterait son entrée sur le marché. Il se dit d’ailleurs que des discussions ont déjà été entamées avec plusieurs opérateurs belges… Affaire à suivre donc !




Actions

Partager :